Canadian Tire Motorsport Park, Canada

CANADIAN TIRE MOTORSPORT PARK
1 – 3 Juillet 2022

Sur les traces d’une icône canadienne !

Cela fait cinq ans que nous n’avons pas couru sur ce circuit extraordinaire, chargé d’histoire. C’est l’un des rares circuits au monde qui fonctionne encore dans sa configuration d’origine. Ainsi, sur ce circuit, vous aurez vraiment l’occasion de rouler dans les traces de pneus du héros local Gilles Villeneuve. Le circuit de 3,957 km de long comporte 10 virages difficiles à grande vitesse, ce qui en fait l’une des pistes de course les plus difficiles d’Amérique du Nord !

Nous avons eu droit à de belles courses, à un temps magnifique et à une foule de fans fantastiques au Canadian Tire Motorsport Park. C’était un plaisir de soutenir l’IMSA lors de ses courses sur ce superbe circuit !

RAPPORTS DE COURSE

Masters Racing Legends - Course 1
Constable s’impose dans le peloton pour remporter la première course des Masters Racing Legends au Canada

Jamie Constable est parti du fond de la grille pour tout conquérir dans la première des deux courses de soutien des Masters Racing Legends au Grand Prix Chevrolet de l’IMSA au Canadian Tire Motorsport Park. Au volant de sa Tyrrell 011B, l’Anglais a pris la tête au 7e tour et s’est imposé avec 19,2 secondes d’avance sur la Williams FW08 de Bud Moeller.

Dans la course des voitures de Formule 1 de 1966 à 1985, l’Américain Moeller était lui-même en pleine ascension, partant de la cinquième place sur la grille pour dépasser le leader Lee Mowle au 9e tour et s’emparer de la deuxième place. Au volant de sa Lotus 78, Mowle était parti de la pole position et a mené les six premiers tours jusqu’à ce que le Britannique se retrouve sans défense face à l’irrésistible remontée de son compatriote Constable.

Pendant ce temps, Ron Maydon a pris la quatrième place au volant de sa Lec CRP1 et le Britannique a également remporté les honneurs de la catégorie pré-78, alors que son rival James Hagan commençait à perdre le rythme vers la fin de la course. Dans les premières étapes, Hagan était en deuxième position, mais l’Irlandais a rétrogradé à la septième place, étant dépassé par la March 761 de Dean Baker dans le dernier tour. En cinquième position, Danny Baker a tué un grand nombre de géants en plaçant sa Ralt RT1 Formula Atlantic devant plusieurs F1, dont la March 761 de Gray Gregory en huitième position.

Par une journée chaude et ensoleillée au Canada, le peloton s’élance avec Mowle en tête, devant Danny Baker et James Hagan, mais très vite, le Hesketh passe en deuxième position, tandis que dès le premier tour, Jamie Constable, sur la Tyrrell 011, s’est déjà hissé à la sixième place, alors qu’il était parti en fond de grille.

Au deuxième tour, la Lotus 78 de Mowle devance la Hesketh 308 de Hagan, alors que Ron Maydon dans la Lec CRP1 a également dépassé Baker pour s’emparer de la troisième place, avec la Williams FW08 de Bud Moeller en cinquième position devant Constable, qui est maintenant poursuivi par la Shadow DN8 de Dean Baker et Gray Gregory dans la March 761.

Hagan ne laissait pas Mowle disparaître au loin, cependant, l’Irlandais poursuivait le Britannique et les deux hommes laissaient Maydon derrière eux à trois secondes au 3e tour. Le rapide Constable, quant à lui, s’est frayé un chemin devant Baker et, au quatrième tour, il s’est également débarrassé de Maydon pour se hisser à la troisième place. Derrière Maydon, Moeller, les deux Baker et Gregory ont maintenu leur position.

Mowle est toujours en tête, mais tout change au cinquième tour, Constable ayant pris la deuxième place et s’envolant véritablement, réduisant l’écart avec Mowle à 1,6 seconde. Hagan est troisième devant Maydon et Moeller, ce dernier n’étant qu’à trois secondes du leader, alors que les cinq premiers se rejoignent.

Mowle a tenu bon après six tours, mais Constable était sur ses talons, avec Hagan qui surveillait la situation à deux secondes de distance. Mais au 7e tour, Constable a réussi à prendre la tête de la course. Derrière eux, Moeller a également gagné des places, dépassant Hagan et Maydon en l’espace d’un tour. Avec huit secondes de retard sur le leader, Danny Baker, dans l’unique voiture Atlantic, maintient les F1 de Dean Baker et Gregory à distance.

Alors que Constable commence immédiatement à prendre de la distance avec ses poursuivants, Moeller poursuit son ascension tardive en prenant la deuxième place à Mowle, les deux hommes se retrouvant alors à sept secondes du leader. En quatrième position, Maydon a devancé Hagan, tandis que Danny Baker a réussi à s’accrocher aux cinq voitures de tête de la F1.

Dix tours plus tard, l’avance de Constable sur Moeller est de 8,6 secondes, tandis que Mowle accuse un retard de deux ticks supplémentaires. Maydon a poursuivi la Lotus à trois secondes, mais Hagan a perdu le rythme et a bientôt perdu la cinquième place au profit de Danny Baker.

A moins de dix minutes de la fin, Constable semblait assuré de la première place, Moeller ayant mis cinq secondes entre sa Williams et la Lotus de Mowle. Maydon menait Constable de 17 secondes, et le premier des Bakers de sept secondes. En sixième position, Hagan continue de s’éloigner et Dean Baker se rapproche de l’Irlandais.

Alors que l’horloge tourne à zéro, Constable signe le meilleur tour de la course au 16e tour pour affirmer son autorité, la Tyrrell menant désormais Moeller de 12 secondes et Mowle de 20. Il reste quatre tours à parcourir, au cours desquels Constable améliore encore son tour le plus rapide pour porter son avance sur Moeller à 19,2 secondes à l’arrivée. A 32 secondes de Constable, Mowle a pris la troisième place, et Maydon, à 46 secondes du leader, a pris la quatrième place. Danny Baker a pris la cinquième place, à seulement trois secondes de Maydon, tandis que Dean Baker a devancé Hagan pour la sixième place dans le dernier tour. Gregory a pris la huitième place, à 22 secondes de l’Irlandais.

Masters Racing Legends - Course 2
Mowle tient tête à Constable pour remporter la deuxième course des Canadian Masters Racing Legends

Lee Mowle a résisté à la pression intense de Jamie Constable pour remporter la deuxième course de soutien des Masters Racing Legends au Chevrolet Grand Prix de l’IMSA au Canadian Tire Motorsport Park. Les deux Britanniques sont nez à nez pendant les six derniers tours, mais la Lotus 78 de Mowle s’accroche à la Tyrrell 011B de Constable pour remporter la victoire.

Courant sur le circuit anciennement connu sous le nom de Mosport Park, site du GP du Canada entre 1967 et 1977, Mowle a pris les devants dès le quatrième tour, prenant la tête de la March 761 de Gray Gregory, tandis que Constable, vainqueur samedi, est revenu de l’arrière de la grille inversée pour prendre la deuxième place à Bud Moeller après 15 minutes de course, peu avant que l’Américain ne soit contraint à l’abandon lorsque le moteur Cosworth de sa Williams FW08 a commencé à perdre de la pression d’huile.

James Hagan était deuxième dans les premières étapes, mais lorsque sa Hesketh 308 a commencé à perdre le rythme, l’Irlandais est tombé dans les griffes de Dean Baker, dont la Shadow DN8 s’est hissée à la troisième place dans l’avant-dernier tour pour remporter la classe pré-78. Derrière Hagan, Gregory a pris la cinquième place devant Danny Baker dans la voiture Ralt RT1 Formula Atlantic. Ron Maydon a dû abandonner prématurément après que son Lec CRP1 a subi une vibration de pneu.

La deuxième course du week-end s’est déroulée sur une grille de départ inversée, ce qui signifie que le vainqueur du samedi, Jamie Constable, a dû tout recommencer, après être parti de la dernière place sur la grille pour remporter la première course. Cela signifie qu’il n’a pas pris la tête de la course de dimanche, qui s’est déroulée sous le soleil mais dans des conditions plus venteuses et plus fraîches que la veille. Au lieu de cela, Gray Gregory a pris la tête avec la March 761, suivie de la Hesketh 308 de James Hagan, puis de la Shadow DN8 de Dean Baker, de la Lotus 78 de Lee Mowle – après un départ très rapide – et de la Williams FW08 de Bud Moeller. En milieu de peloton, la course de Ron Maydon s’est terminée après un seul tour, son Lec CRP1 rentrant au stand pour abandonner à cause d’une vibration dans ses pneus.

Au deuxième tour, Gregory ne peut plus s’accrocher, car Hagan, Mowle et Moeller se frayent un chemin, tandis que Dean Baker et Jamie Constable suivent Gregory en cinquième et sixième positions, tandis que Danny Baker, dans la seule voiture Atlantic, a chuté à la septième place. La fois suivante, les quatre premiers sont restés les mêmes, mais Constable a remplacé Dean Baker.

Au quatrième tour, Mowle est en tête, tandis que Constable a encore gagné une place, cette fois au détriment de Gregory, tandis que la course de Maydon ne s’est pas entièrement terminée, puisqu’il est revenu dans la course en queue de peloton, avec deux tours de retard. D’autres changements de position se produisent au 5e tour, Moeller devançant Hagan pour prendre la deuxième place tout en laissant l’Irlandais tomber dans les griffes de Constable, qui passe effectivement à la troisième place au 6e tour.

Neuf minutes après le début de la course, deux groupes distincts s’étaient formés, Mowle devançant Moeller de 1,2 seconde, suivi par Constable qui, à 3,1 secondes du leader, se rapprochait rapidement de Moeller, tandis que Hagan tentait de s’accrocher au groupe de tête. Avec 18 secondes de retard sur Mowle, Dean Baker a pris la tête du deuxième groupe composé de Gregory et Danny Baker.

Alors que Mowle continue de mener après 7 tours, la pression sur le Britannique augmente, Moeller n’ayant plus que six dixièmes de retard, et Constable six autres dixièmes derrière l’Américain. Hagan, au volant de la Hesketh, perdait le rythme et perdait soudainement trois secondes par tour sur le trio de tête. A l’arrière, Maydon se retire définitivement de la course.

15 minutes après le début de la course, Constable se rapproche de Moeller en réalisant le tour le plus rapide de la course, mais Mowle reste en tête. En fait, le Britannique n’a pas du tout facilité la tâche de son compatriote, car il a vaillamment maintenu sa Lotus en tête tour après tour, les deux ayant distancé Moeller de trois secondes. Hagan, quant à lui, est tombé dans les griffes de Dean Baker, à une quarantaine de secondes des deux leaders, mais l’Irlandais s’est également bien défendu pendant deux tours.

Au 15e tour, Hagan est automatiquement promu troisième lorsque la FW08 de Moeller rentre au stand, tandis que Mowle maintient Constable à distance pendant deux tours supplémentaires. Dans les stands, il apparaît rapidement que la Williams de l’Américain souffre d’un problème de pression d’huile.

Alors que les dernières minutes s’égrènent, tous les regards se tournent vers les deux leaders. Mowle tiendra-t-il jusqu’au bout ? Quelques 50 secondes derrière eux, Dean Baker s’est hissé à la troisième place aux dépens de Hagan, mais entre les deux premiers, rien n’a changé – Mowle a remporté la course devant Constable, avec Baker en troisième position devant Hagan, tout en remportant la victoire dans la catégorie pré-78 au volant de sa Shadow DN8. Gray Gregory a terminé cinquième dans sa March 761, à une minute du vainqueur, tandis que Danny Baker a suivi Gregory sur la ligne d’arrivée en sixième position dans la seule voiture Ralt RT1 Atlantic.

RÉSULTATS DE LA COURSE