Silverstone, UK

THE SILVERSTONE INTERNATIONAL
14 Mai 2022

Masters Gentlemen Drivers

Les Masters Gentlemen Drivers ont bénéficié d’une sortie d’une journée sur le circuit de Silverstone dans le cadre de l’événement HSCC International Trophy. Northamptonshire welcomed the day with bright blue sunshine for the entire day as the pre-66 GT cars treated us to some great battles!

RAPPORTS DE COURSE

Masters Gentlemen Drivers
Thomas et Lockie font coup double à Silverstone avec leur deuxième victoire de la saison pour les Masters Gentlemen Drivers.

Julian Thomas et Calum Lockie ont continué là où ils s’étaient arrêtés à Donington Park il y a un mois en doublant la mise avec une victoire dans la deuxième course Masters Gentlemen Drivers de la saison. Dans la course d’une heure disputée dans le cadre de l’International Trophy du HSCC à Silverstone, leur Shelby Cobra Daytona Coupé a pris la tête depuis la pole aux mains de Thomas, tandis que Lockie a rattrapé un retard créé par leur plus long arrêt au stand « pilote d’élite » et leur plus proche rival Mike Whitaker qui s’est arrêté avant eux.

La TVR Griffith de Whitaker a pris la deuxième place sur la route mais a reçu une pénalité de 30 secondes pour n’avoir purgé sa pénalité induite par les arrêts aux stands qu’une fois la voiture de sécurité sortie à sept minutes de la fin, suite à l’expiration du moteur de l’AC Cobra de Philip Kadoorie. Whitaker ayant rétrogradé à la cinquième place du classement final, le père et le fils Graeme & James Dodd ont été promus à la deuxième place dans leur Jaguar E-type, tandis que la Griffith de John Davison a pris la troisième place.

Quatrième au classement général, Robin Ward a remporté la victoire dans la catégorie CLP au volant de la Ginetta G4R de Ron Maydon. John Tordoff et Richard Baxter ont pris les deuxième et troisième places dans la catégorie au volant de deux Lotus Elan et ont terminé 11e et 12e au classement général.

Par une journée de printemps ensoleillée dans le Northamptonshire, le peloton s’est mis en route à l’heure prévue pour la course de 60 minutes. Thomas, le pilote vedette du premier tour de Donington Park, a ouvert la voie à Whitaker et Davison avant que Whitaker ne s’empare de la première place avant la fin du premier tour. Graeme Dodd sur la Type E et Michael Cullen sur la deuxième Cobra Daytona étaient les suivants, suivis par la Cobra de Philip Kadoorie, le rapide Nick Sleep sur une autre Cobra, le leader de la classe CLP Ward sur la Ginetta, Roy Alderslade sur la troisième Cobra Daytona Coupé et Chris Lillingston-Price sur une autre Type E.

Deuxième dans la classe CLP, John Tordoff a poursuivi l’Elan similaire de Robin Ellis qui avait été placé dans la classe invitation après avoir apporté les mauvais pneus. L’Elan de Richard Baxter s’est classée troisième pour sa première sortie avec Masters, avec Carl & Billy Nairn plus loin dans une autre Elan.

Au deuxième tour, Thomas rétablit l’ordre en reprenant la première place, mais Whitaker est toujours à ses trousses, les deux hommes ayant perdu deux secondes d’avance sur Davison, avec Dodd à quatre ticks supplémentaires. Derrière eux, Kadoorie s’est hissé à la cinquième place, rétrogradant Cullen.

En C2, Crispin Harris a été le premier à ouvrir la voie parmi les Austin Healey 3000 de la catégorie, occupant la 16e place au classement général, tandis qu’en 20e, 21e et 22e, Mark Pangborn, Nils-Fredrik Nyblaeus et David Smithies se disputaient la deuxième place de la catégorie, Smithies usurpant la troisième place de la catégorie au 5e tour au Suédois. Juste derrière Smithies, James Thorpe a mené la C1 dans la Porsche 911 partagée avec Phil Quaife, avec 14 secondes d’avance sur la 911 similaire d’Andrew Walton. En B1, la bataille entre Marc Gordon et Robert Ingram dans la Lotus Elite a tourné à l’avantage de Gordon pour le moment.

15 minutes plus tard, après six tours de course sur le circuit du Grand Prix, le peloton s’est stabilisé, Thomas menant Whitaker de 1,6 seconde, tandis que Davison a perdu une poignée de ticks supplémentaires pour se retrouver troisième, à 9 secondes du leader. Kadoorie reste l’homme de la situation, le Cobra ayant également délogé Dodd pour prendre la quatrième place avec 18 secondes de retard sur Thomas. Plus loin, Alderslade a pris la huitième place à Ward, qui continue de mener confortablement la classe CLP. L’ordre dans toutes les classes inférieures est resté inchangé.

Huit tours plus tard, Thomas s’est rapproché de Whitaker, son avance atteignant désormais deux secondes, les deux étant dans une classe différente du reste du peloton, alors que Kadoorie commence à remonter Davison en troisième position, l’écart étant passé de sept à cinq secondes. Plus loin, l’AC Cobra de Charles Allison/Peter Thompson est passée de la 11ème à la 26ème place suite à l’abandon d’Allison qui a réussi à rejoindre la voiture quelques minutes plus tard. En C2, Harris perdait des places au classement général mais restait en tête de la classe – Pangborn s’était rapproché, mais avait perdu du terrain en sortant de la piste.

Après deux tours supplémentaires, la fenêtre des stands de cette course d’une heure s’ouvre et au 10ème tour, Michael Cullen est le premier à rentrer pour être remplacé par Paddy Shovlin, suivi par Nick Matthews sur l’Elan et Rick Willmott sur la E-type. Graeme Dodd est le premier des cinq premiers à passer au stand, cédant sa place à son fils James. Shovlin ne sort pas des stands, cependant, et la Cobra Daytona continue de descendre dans la hiérarchie avant d’être abandonnée.

Au 12e tour, après avoir creusé un écart de 5,7 secondes, Thomas passe le relais à Calum Lockie, qui est rejoint par Whitaker, Kadoorie et Ward, seuls Davison, Sleep et Jamie Boot, dans le troisième Griffith, restant à l’extérieur pour un tour supplémentaire. Dans les classes CLP et C2, les Elan et Austin Healeys se succèdent pour leur arrêt obligatoire.

Cependant, au 14e tour, Whitaker se retrouve soudain avec une confortable avance de 12 secondes, alors que Lockie semble avoir perdu 25 secondes sur son rival au lieu des 10 secondes supplémentaires accordées aux arrêts pour son statut de « pilote d’élite ». Mais il y avait une raison simple à cela : Whitaker s’était arrêté avant la fin du temps réglementaire, et il fut bientôt sanctionné d’un stop-and-go, le même sort étant réservé à Roy Alderslade. Pendant ce temps, James Dodd avait remonté la Type E en troisième position, avec 31 secondes de retard sur Whitaker, mais avec 14 secondes d’avance sur Kadoorie, qui avait lui-même Ward à ses trousses dans la Ginetta en tête de la classe CLP. Dans la catégorie, Ward devance toujours Tordoff (11e au classement général) et Matthews (13e au classement général).

En C2, James Wilmoth dans l’Austin Healey 3000 lancée par Harris conservait une courte avance sur Harvey Woods dans la Big Healey précédemment pilotée par Mark Pangborn, mais derrière eux, Jeremy Welch – qui avait pris la relève de Nyblaeus – faisait rapidement des miracles, ayant déjà dépassé Alasdair Coates dans l’Austin Healey de David Smithies et visant à prendre la tête de la classe dans les deux tours suivants – ce qu’il fit au 17e tour.

Pendant ce temps, un Calum Lockie déchaîné n’a même pas eu besoin de Mike Whitaker pour sa pénalité d’arrêt au stand, puisqu’au 18e tour, il a dépassé la TVR pour reprendre la tête. Alderslade, qui n’a pas encore purgé sa pénalité, circule toujours à la huitième place du classement général. Dodd, en troisième position, a un retard de 37 secondes sur le leader. Davison est toujours en quatrième position, avec 14 secondes de retard, et Kadoorie est en train de perdre du terrain. Ward est confortablement installé à la sixième place et s’impose comme le leader de la classe CLP. Lillingston-Price, Alderslade, Joel Wykeham (sur la Cobra de Nick Sleep) et Ellis complètent le top 10 à moins de dix minutes de la fin de la course. Plus loin, Nick Matthews a retiré son Elan de la troisième place de la classe CLP, ce qui a permis à la voiture similaire de Richard Baxter de prendre cette place.

Puis, après 53 minutes relativement calmes, le moteur de la Cobra de Philip Kadoorie a cessé de pleurer en se libérant de son contenu huileux pour faire sortir la voiture de sécurité au moment où Whitaker venait de purger sa pénalité, ce qui lui a permis de conserver sa deuxième place. La voiture de sécurité a permis au peloton de se regrouper, mais le temps était compté et la course s’est donc terminée sous le jaune. Thomas et Lockie ont remporté leur deuxième victoire consécutive, Whitaker et les Dodd complétant le podium. Davison a pris la quatrième place devant Ward, vainqueur de la classe CLP, tandis que Lillingston-Price, Alderslade, Sleep/Wykeham, Ellis et Boot complétaient le top 10. Cependant, lorsqu’il s’est avéré que Whitaker était en fait rentré après le déploiement de la voiture de sécurité, il s’est vu infliger une pénalité de 30 secondes qui l’a fait rétrograder à la cinquième place, permettant à Davison de rejoindre Thomas, Lockie et les Dodd sur le podium.

En 11e et 12e position, Tordoff et Baxter ont pris les deuxième et troisième places dans la classe CLP, tandis qu’en 14e position au classement général, le duo Nyblaeus/Welch a remporté les honneurs de la C2 devant Harris/Willmoth, Pangborn/Woods et Smithies/Coates, tous sur des Austin Healeys. James Thorpe et Phil Quaife ont battu Andrew Walton dans la bataille intra-911 pour la victoire dans la classe C1, tandis que Marc Gordon a mené la Lotus Elite de Robert Ingram dans la classe B1.

RÉSULTATS DE LA COURSE