Silverstone, UK

Support Race to FORMULA 1 PIRELLI BRITISH GRAND PRIX, 15 – 18 Juillet 2021

Les images et les sons des voitures GT des années 1960 ont fait le bonheur des fans de Formule 1® à Silverstone, où deux courses du Masters GT Challenge se sont déroulées devant un public venu en masse pour le FORMULA 1 PIRELLI BRITISH GRAND PRIX 2021.

RAPPORTS DE COURSE

Course 1
Julian Thomas a remporté la première course du Masters GT Challenge au PIRELLI FORMULA 1 BRITISH GRAND PRIX avec 16 secondes d’avance.

Thomas (Shelby Daytona Cobra) est parti de la pole position mais a été agressé par la voiture similaire d’Andrew Jordan, champion 2013 de British Touring Car, sur la ligne de départ et c’est AJ qui a mené le premier tour avec Thomas à ses trousses.

Finalement, l’inévitable se produit et Thomas passe en trombe à Copse Corner dans le deuxième tour. Une fois la piste dégagée, Julian prend la tête, Jordan devant se contenter de la deuxième place, tandis que James Cottingham (Shelby Cobra) se retrouve seul à la troisième place, mais fait tout son possible pour suivre Jordan.

Derrière, la quatrième place fait l’objet d’une lutte acharnée entre les TVR Griffiths de John Davison et John Spiers. Davison a mené les deux premiers tiers avant que Spiers ne s’élance et ne prenne la quatrième place. Cependant, Davison n’a jamais abandonné et est resté à moins de trois dixièmes de seconde jusqu’au drapeau à damier.

Matthew Wrigley (Jaguar E-type) s’est accroché à la sixième place malgré la pression constante de Ben Short (Aston Martin DP214) et de la E-type de Jonathan Mitchell. Short a dépassé Wrigley à Brooklands mais s’est écarté et a perdu la place, Mitchell l’ayant dépassée avant la fin de la course.

La neuvième place revient à la Type E de Chris Lillingston-Price, tandis que la dixième place est occupée par le spectaculaire Roy Alderslade (Daytona Cobra), qui a dû faire face à quelques excursions, à une porte battante et à un tête-à-queue, mais qui s’est accroché pour devenir l’un des favoris des fans !

Rob Fenn (Lotus Elan), Jeremy Welch (Austin Healey 3000M) et Mark Sumpter (Porsche 911) ont tous été vainqueurs de classe lors de la deuxième course, en prenant le résultat de la course d’aujourd’hui comme grille de départ. Les voitures s’élanceront le jour du Grand Prix à 9 h 35.

Course 2
James Cottingham a triomphé lors d’une superbe course du Masters GT Challenge qui a donné le coup d’envoi de la journée du Grand Prix à Silverstone, après que Julian Thomas et Andrew Jordan se soient accrochés alors qu’ils se disputaient la tête dans le dernier tour.

Jordan (AC Cobra Daytona Coupe) prend un départ canon et mène le peloton à Abbey pour la première fois avec Julian Thomas (Shelby Daytona Cobra Coupe) à ses trousses. Thomas tente de s’emparer de la tête à plusieurs reprises, mais à chaque fois, il dérive et Jordan revient à la charge, mais au huitième tour, il réussit enfin à s’imposer et à prendre la tête.

Jordan a exercé une forte pression, faisant également des appels de phares pour distraire le leader, et a forcé Thomas à commettre quelques petites erreurs. Jordan fait une dernière tentative et rejoint Thomas à l’approche de Stowe pour la dernière fois, tous deux freinant aussi tard qu’ils l’osent. Jordan doit freiner plus tard et, ce faisant, la voiture commence à perdre de l’adhérence et glisse légèrement, accrochant Thomas qui tourne vers Stowe et provoquant un tête-à-queue. Thomas reprend le dessus sur Jordan, mais James Cottingham (Shelby Cobra) prend la tête et remporte une victoire surprise, tandis que John Davison (TVR Griffith) prend la deuxième place devant la voiture similaire de John Spiers.

Thomas et Jordan ont franchi la ligne d’arrivée en quatrième et cinquième position, tandis que Matthew Wrigley (Jaguar E-type) a pris la sixième place. Les victoires de classe sont revenues à Cottingham, Eddie Powell qui a remonté sa Lotus Elan depuis le fond de la grille, Jeremy Welch (Austin Healey 3000) et Billy Bellinger (Morgan 4/4).

RÉSULTATS DE LA COURSE