Sonoma Raceway, USA

Sonoma Speed Festival
31 Mai – 2 Juin 2019

RAPPORTS DE COURSE

Masters Endurance Legends USA - Course 1
Il s’agit d’un groupe extraordinaire avec beaucoup de bons pilotes et de bonnes voitures. Kevin Buckler est ici avec sa 911 GT 3 RS de 2003. Il a couru avec cette voiture à Daytona en 2003 et a gagné le classement général, battant tout le peloton. Son très grand trophée pour ce rare exploit est aujourd’hui fièrement placé dans sa fosse. Il s’est qualifié hier à une respectable 6e place sur 11 participants.

Travis Engen est ici avec son Audi R8 LMP1 de 2005, un étonnant vaisseau spatial argenté me vient à l’esprit. La magnifique Ferrari F40/LM 1989 de Steven Read est en fait configurée pour Silverstone, mais on ne s’en serait jamais douté car Johannes van Overbeek l’a magnifiquement pilotée lors de sa qualification et l’a positionnée en 7ème position. Johannes a passé l’année dernière à conduire des prototypes « dans le monde entier ».

La course de l’après-midi, d’une durée de 40 minutes, incluant les arrêts au stand obligatoires d’une minute, a été remportée par Keith Frieser sur son Oreca FLM09 2011. Spencer Trenery (Daytona Prototype 2006) a terminé deuxième et Travis Engen, qui s’était qualifié la veille en 5e position, a pris la troisième place. Travis a déclaré qu’il espérait rattraper Keith lors de la course de demain et qu’ils s’étaient amusés à s’affronter plus d’une fois sur les circuits européens des Masters. Kevin Buckler, qui s’est battu avec les prototypes au volant de sa Porsche pendant la course, a gagné une place, juste derrière James Hagan qui partage son Oreca FLM09 2011 avec Chris Atkinson qui termine à la 4e place.

Demain sera intéressant.

Masters Endurance Legends USA – Course 2
Ce groupe de voitures participe aujourd’hui à la deuxième session de 40 minutes, une durée généralement longue pour les courses d’époque, mais comme ces voitures sont construites pour les courses de longue distance, elles ne participent qu’aux sessions de plus longue durée de Vintage Daytona ou Vintage Sebring aux États-Unis, par exemple.

C’est un plaisir pour nous de les voir sur la côte ouest, sur la piste, et d’entendre ces moteurs rugir. Avec un paddock ouvert, les spectateurs ont la possibilité de voir de près les voitures et les pilotes dans les stands.

Keith Frieser a signé la pole aujourd’hui au volant de sa ORECA FLM09 2011, suivi de Spencer Trenery au volant de la Riley Daytona Prototype, et en cinquième position Travis Engen au volant de l’Audi R8 LMP1. Travis et Spencer se sont échangés les places avec James Hagan, qui a fait un tête-à-queue au tout début, et les résultats sont Keith Frieser 1er, Travis Engen 2ème et Spencer 3ème.

Kevin Buckler suit en 4ème position, ce qui est un excellent résultat, la Porsche battant les prototypes, puis Johannes van Overbeek dans la Ferrari F40/LM.

Alors que la fenêtre des stands était ouverte, Mark Mathis a eu la malchance d’avoir un incident sur la piste, ce qui a provoqué l’intervention de la voiture de sécurité et un retard dans la remise en piste des voitures de ravitaillement.

Une belle façon de clôturer la participation des Masters Historic Racing en Californie avec leurs voitures historiques de Formule 1 et ces voitures de type Endurance Legends. Prochaines étapes : Road America en juillet et la Monterey Car Week à Laguna Seca en août.

Masters Historic Formula One USA – Course 1
Ce matin, les très rapides Masters Historic Formula One USA Cars ont pris un départ très rapide. Ici, à Sonoma, de nombreux spectateurs n’ont peut-être jamais vu ces voitures en action, comme en témoignent les halètements visibles et les applaudissements entendus en guise de remerciement, à l’idée de voir ces voitures emblématiques passer en trombe.

James Hagan a eu la malchance de faire un tête-à-queue au tout début du carrousel. Il n’a pas pu repartir seul et a provoqué un safety car de 3 tours sur la piste. Le vainqueur, le Californien Steve Romak (Tyrrell 012-6 1985), qui s’était qualifié en pole position, s’est bien battu avec le Britannique Gregory Thornton (Lotus 91/5 1982) qui l’a défié tout au long de la course.

Steve Romak : « C’est beaucoup plus amusant lorsque quelqu’un se trouve dans votre rétroviseur pendant toute la durée de l’opération. » Gregory a déclaré que c’était un combat équitable, Steve ne lui a jamais fermé la porte, mais il s’est engagé à le dépasser demain dimanche, « c’est contre les règles de passer le samedi ».
Il y a eu moins de quelques nanosecondes entre eux.

Nick Colyvas a bien roulé en terminant troisième, les trois premiers se positionnant comme ils l’avaient fait lors des qualifications. Les cinq pilotes suivants étaient tous à moins d’une seconde les uns des autres, de sorte que la course de demain devrait également être intéressante.

Masters Historic Formula One USA – Course 2
Le temps est idéal pour la course aujourd’hui, sous un soleil californien. La pré-grille s’aligne sur celle de Steve
Romak (Tyrrell 112-6 1985) en pole, il a été le plus rapide de tout le week-end dans toutes les séances, suivi par Gregory Thornton (Lotus 91/5 1982) et Nicolas Colyvas dans sa Tyrrell 007 1974.

C’était une course intéressante, personne n’a vraiment pris le dessus dès le départ. Gregory Thornton et Steve Romak se sont livrés une très belle bataille qui a été remportée par Greg Thornton qui s’est classé 1er après être parti 3ème, Steve Romak est devenu 2ème et Nick Colyvas 3ème.

Bud Moeller, un très bon pilote avec quelques tours rapides sur circuit, et très expérimenté sur cette piste, est arrivé cinquième dans son Ensign MN179 derrière Martin Lauber (1974 March 741) qui était parti 2ème.

Vous l’aurez compris, il y a eu suffisamment de changements de position pour maintenir l’attention des spectateurs. Ron Maydon est arrivé en 7ème position après avoir gagné une place, beaucoup de changements par rapport à la course d’hier.

Romak a déclaré : « Thornton s’est approché d’un coin critique et il a dû le laisser passer ». Nick Colyvas a déclaré que son objectif était de dépasser Martin Lauber aujourd’hui ! Chris Locke a fait un beau compliment à Ron Maydon en lui disant que c’était formidable de faire partie de ses Masters Series des deux côtés de l’Atlantique.

Nous avons hâte de voir les voitures et les pilotes au Mont Tremblant au Canada et à Road America ensuite, puis deux week-ends en août à Laguna Seca Raceway pour la Monterey Car Week.