WeatherTech Raceway, Laguna Seca

First Orion Monterey Motorsport Celebration
1 – 3 Avril 2022

Un printemps méditerranéen classique sur la côte californienne !

Des conditions printanières méditerranéennes classiques sur la côte californienne ont planté le décor d’un magnifique week-end de course avec les Masters Formula Atlantic Plus et les Masters Endurance Legends USA au WeatherTech Raceway Laguna Seca avec GT Celebration. Au cours du week-end, le brouillard matinal a cédé la place chaque jour à des températures plus chaudes et à un ciel bleu. Les pilotes, les familles et les fans ont pu apprécier les courses sur les collines verdoyantes du légendaire circuit.

Nos pilotes et nos équipes ont eu droit à de belles courses et à une ambiance fantastique tout au long du week-end !

RAPPORTS DE COURSE

Masters Endurance Legends - Course 1

Avec une différence de 14 secondes dans les temps de qualification, la course Masters Endurance Legends a réuni des voitures de course de toutes les époques dans une compétition amusante et amicale qui a duré 27 tours en début de soirée au Weathertech Raceway Laguna Seca. En tête, le peloton de la classe Proto 2 composé de Jim Devenport (Oreca 03 LMP2) et Stephen Romak (Pescarolo Morgan) se battait pour la victoire finale, et voyait parfois Spencer Trenery (Riley MK XI Gen 1 DP) s’approcher de l’arrière, tandis que tous les trois fermaient la distance avec les voitures en retard.

« S’il y avait plus de voitures dans cette classe, je t’aurais plus souvent fait la cour. Trenery a plaisanté avec Devenport et Romak après la course. Plusieurs pilotes ont noté la capacité de Trenery à utiliser le trafic des tours à son avantage.

La Corvette C7R de Tom Mueller a perdu plusieurs places à cause d’un départ raté, et John McKenna (Really & Scott DP MK II) est passé au stand trop tôt. Les deux conducteurs ont été sanctionnés par des pénalités. Plus loin, Douglas Baron (991GT3R) et Loren Beggs (Porsche 996 RSR) se sont battus l’un contre l’autre, s’échangeant les tours les plus rapides de la catégorie.

Loren avait beaucoup à dire sur son expérience dans la classe GT2-2 aux Masters Endurance Legends aujourd’hui, et il a partagé ses impressions :

« J’ai pris un départ raisonnable et j’ai fait quelques bons tours, assez proches des temps de qualification pour commencer, et les gars de la voiture prototype ont été super sympas… une bonne course propre et un temps incroyable ici à Laguna Seca… Nous avons eu une baisse de régime assez bonne et constante avec les pneus, la piste était bonne, il faisait beau et elle s’est refroidie un peu à la fin de la journée, ce qui a facilité la tâche à la voiture… Tout le monde ici a une voiture super cool et les gens ici vous traitent avec respect, mais c’est quand même une bonne course. »

Masters Endurance Legends - Course 2

Les voitures Modern Endurance Legends ont pris un bon départ pour la première course de dimanche au WeatherTech Raceway Laguna Seca, et en haut des feuilles de temps, une nouvelle bataille entre Jim Devenport (Oreca 03 LMP2) et Stephen Romak (Pescarolo Morgan) s’annonçait après celle d’hier. Romak remporte à nouveau le tour le plus rapide en 1:23.302s mais pas la victoire puisque Devenport remporte le classement général. Spencer Trenery (Riley MK XI Gen 1 DP) s’est à nouveau bien battu pour se hisser à la troisième place.

La grille de départ d’aujourd’hui étant basée sur les résultats de la veille, deux pilotes se sont retrouvés à l’arrière avec tout à faire au cours des 40 minutes et 22 tours de course.

La Ginetta 57 de Charles Persico a connu une panne d’embrayage lors de la course 1 hier, mais il a pu participer à la catégorie GT3-3 aujourd’hui au volant de son Audi R8 GT3 LMS Ultra. Il est parti du fond de la grille pour terminer à une respectable 11e place sur 15 voitures au total, et 3e dans sa catégorie. « J’ai pris place dans l’Audi pour la première fois. Il y a toujours un peu d’appréhension la première fois que vous participez à une course, mais je suis allé progressivement de plus en plus vite, donc c’est toujours amusant… Je suis juste content d’avoir eu du temps de piste aujourd’hui… Les deux voitures ont beaucoup d’appuis, mais il est plus facile de piloter l’Audi parce que les lignes de vue sont bien meilleures.

Mark Brannon s’est également élancé de l’arrière au volant de sa Ligier JS P315, endommagée lors de la course d’hier. Il s’agissait aujourd’hui de sa troisième course au volant de la voiture, et il a fait part de son expérience : « Nous sommes partis en dernier après avoir été éliminés hier, mais c’était amusant de se frayer un chemin dans le peloton ». En terminant 5e au classement général et 1er dans sa catégorie, Mark est satisfait de son résultat : « Nous avons terminé à peu près là où j’aurais dû me qualifier, donc c’est probablement une bonne chose, vous savez ? La circulation est difficile, avec 420 ch contre 750 ch sur certaines de ces grosses cylindrées, il est difficile de les contourner… mais dans l’ensemble, c’est une très bonne journée, meilleure qu’hier, c’est sûr… »

Pendant la course, Marcus Jewell a dû se retirer de la course avec sa Porsche 997R en raison de problèmes de direction, mais il a terminé la course juste devant John McKenna (Riley & Scott DP MK II).

Masters Formula Atlantic Plus - Course 1

Après un résultat serré en tête des qualifications plus tôt dans la journée, Danny Baker (Ralt RT1) a pris la pole position avec Wade Carter (March 76B), Stephen Romak (March 80A) non loin derrière, la bataille en tête a commencé avec beaucoup de promesses de Todd Willing (March 78B) et Dwight Matheson (March 76B) à la poursuite. Gray Gregory, après la défaillance du frein avant droit de sa Chevron B39 lors des qualifications, a pu rejoindre la grille avec beaucoup de temps à perdre après qu’une vis de purge mal serrée ait été identifiée comme étant la cause du problème.

La pré-grille se déroule sans encombre et l’ensemble du peloton prend un bon départ quand, au 3e tour, la roue avant droite de Gregory se met à fumer juste avant l’entrée des stands, la faute à une défaillance de l’étrier de frein cette fois.

Derrière lui, Dalmo de Vasconcelos (Ralt RT1) et Kyle Buxton (March 77B) s’élancent vers le virage 11. Les deux se sont retrouvés dans un incident de course qui a mis les deux voitures hors course à l’approche de la ligne droite principale.

La voiture de sécurité est rapidement sortie de la piste, et les deux pilotes n’ont pas été blessés lorsque leurs voitures ont finalement été dégagées à quelques minutes de la fin de l’épreuve chronométrée. Après 10 tours et 7 sous la voiture de sécurité, la course a été relancée et Dwight Matheson (March 76B) a terminé une place plus haut, en P5, et Chris Bender (March 76B) a réussi à gagner deux positions, passant de la 10e place sur la grille à la P8 au drapeau à damier. Danny Baker a remporté la victoire et le tour le plus rapide en 1:26.402s, Wade Carter terminant à seulement 0,445s derrière lui.

La Ralt RT1 de De Vasconcelos a été abandonnée pour le reste du week-end en raison d’un boîtier de transmission fissuré, mais a heureusement pu prêter un étrier avant utilisable qui permettra à Gray Gregory de participer à la course de demain.

Masters Formula Atlantic Plus – Course 2

La dernière course des Masters Historic Racing ce week-end au WeatherTech Raceway Laguna Seca s’est déroulée sans encombre pour le groupe Masters Atlantic Plus, avec le vainqueur Danny Baker (Ralt RT1) qui a bouclé 18 tours sous la pression constante de Wade Carter (March 76B).

Baker a réalisé le tour le plus rapide en 1:24.830s, mais il tient ses concurrents en respect : « Wade est derrière moi, ce qui me permet d’avancer… Je n’ai aucune chance de me reposer sur mes lauriers, alors j’ai essayé de faire un tour de qualification à chaque tour, et après le 15e tour, je regardais le starter en me disant… Peux-tu lancer le drapeau à damier ? J’ai été battu ! J’ai failli jeter la voiture plusieurs fois, mes roues arrière ont lâché, mais c’était super sympa ».

Contrairement à la veille, la course d’aujourd’hui s’est déroulée sans voiture de sécurité, mais quelques voitures n’ont pas pu parcourir la totalité de la distance de course.

Au début de la course, Dwight Matheson a ressenti une baisse de puissance avec sa March 76B et a abandonné la voiture au 4e tour, tandis que Steve Cook (Chevron B27) a continué à se frayer un chemin jusqu’à la 3e place en dépassant Stephen Romak (March 80A) puis Todd Willing (March 78B) lorsqu’une fuite d’échappement repérée sur la voiture l’a forcé à quitter la course en fin de course au 16e tour.

Tom Minnich (Ralt RT4) a partagé une course serrée en 6ème position derrière Chris Bender (March 76B) jusqu’à ce que Bender sorte du circuit à 3 tours de la fin dans le virage 7. Minnich a terminé 5e et la Chevron B39 de Gray Gregory a pris la 6e place.

La course de Gregory aujourd’hui a compensé sa chute en qualification et son abandon en fin de course hier, lorsqu’un étrier de frein de remplacement pour l’avant droit a été trouvé. Après avoir connu des défaillances lors des deux séances précédentes, la détermination a finalement payé pour Goodson, qui s’est exprimé à ce sujet : « C’était enfin bon aujourd’hui, les freins ont tenu tout au long de la séance. Je suis arrivé à un point où je pouvais voir Tom et Chris, et Chris est parti, donc j’ai gagné du temps à la fin. »