Road America, USA

WeatherTech International Challenge with Brian Redman, 18 – 21 Juillet 2019

RAPPORTS DE COURSE

Masters Endurance Legends USA – Course 1
Bennett remporte la course de qualification des Légendes de l’Endurance

Craig Bennett surmonte un arrêt au stand pour remporter la course de qualification des Masters Endurance Legends au WeatherTech International Challenge de Road America avec Brian Redman Presented by Hawk.

Bien que la course de qualification des Masters Endurance Legends d’aujourd’hui ait commencé comme une promenade de santé pour Craig Bennett, elle s’est terminée par une lutte beaucoup plus serrée. Au volant de sa Lola B12/80, Bennett a devancé Travis Engen (Audi R8 LMP1) d’un modeste 36 secondes après qu’un problème de redémarrage lors de l’arrêt au stand obligatoire de Bennett ait failli lui coûter la course.

Dès l’apparition du drapeau vert, Bennett s’éloigne du reste du peloton de 11 voitures, et dans les premiers tours de la course de 40 minutes et 19 tours, il continue à creuser l’écart sur Engen, Juan Gonzalez (Pescarolo LMP1), Joel Quadracci (Oreca 03 LMP2), et James Davidson (Oreca 03 LMP2), qui sont tous impliqués à un moment ou à un autre dans une lutte serrée pour les positions deux, trois, quatre, et cinq.

Mais les arrêts aux stands obligatoires sont venus perturber le peloton.

« J’ai calé et le moteur n’a pas démarré parce qu’il était trop chaud », a expliqué Bennett à propos de son problème dans le stand. « Je suis resté assis pendant quelques minutes, et nous avons en quelque sorte démarré en trombe, et nous sommes revenus sur la piste.

Le retard de Bennett dans les stands a brièvement permis à Davidson de prendre la tête, mais cette avance s’est évanouie et Davidson a finalement abandonné au 18e tour, laissant Egan, Mark Brannon (Riley and Scott MK3C), Robert Tornello (Coyote Corvette DP) et David Lockwood occuper les places deux à cinq, Davidson étant finalement crédité d’une huitième place derrière Gonzalez (sixième) et George Krass (septième) au volant de sa Chevrolet Corvette CER.

Malgré ce faux pas, Bennett s’est dit satisfait de la performance de sa voiture. « C’était la première fois que la voiture était sur la piste ce week-end. Il n’y a pas eu d’essais. C’était notre première course. Notre consommation de carburant était très incertaine. Nous pensions pouvoir faire 19 tours dans une course de 20 tours ; nous n’étions donc pas sûrs d’y arriver, mais heureusement, j’ai pu rouler lentement pendant les deux derniers tours. Je n’ai aucune idée du nombre de tours supplémentaires que j’aurais pu faire, mais il s’en est fallu de peu.

La « course de qualification » d’aujourd’hui a permis de définir le terrain pour la course de dimanche après-midi des Légendes de l’Endurance. Davidson sera suivi dimanche par James Hagen (Orca FLM09), Gregory Thornton (March 83G) et Quadracci, qui a abandonné au 7e tour.

Deux pénalités potentielles doivent être réglées avant la course de dimanche. Davidson a été épinglé pour une violation de la vitesse dans les stands, et Krass n’a pas fait d’arrêt aux stands dans la fenêtre qui lui était impartie.

Claude Malette et Jeff Lewis n’ont pas pris le départ de la course de qualification.

Le départ de la course de dimanche est prévu à 16h15.

Masters Endurance Legends USA – Course 2
Engen remporte la deuxième course des Masters Endurance Legends USA à Road America

Après avoir terminé second de Craig Bennett dans la course 1 vendredi après-midi, Travis Engen (Audi R8 LMP1) a remporté la course 2 des Masters Endurance Legends de belle manière cet après-midi au WeatherTech International Challenge with Brian Redman Presented by Hawk.

Engen a remporté une victoire de 26,256 secondes sur Juan Gonzalez (Pescarolo LMP1). Joel Quadracci (Oreca 03 LMP2) est troisième, Mark Brannon (Riley and Scott MK3C) quatrième, et Robert Blain (Orca 03 LMP2) cinquième.

« C’était une course amusante pour moi », a déclaré Engen. « J’ai vu leurs phares reculer derrière moi, c’était vraiment bien ».

Au drapeau vert, Quadracci prend la tête, Engen le suit de près et Gonzalez, Robert Tornello (Coyote Corvette DP) et Brannon suivent en ordre serré.

« J’ai doublé Joel au 2e tour en entrant dans le 5e virage – j’ai plus de puissance que lui, même s’il a plus d’appui – puis je l’ai distancé. J’espérais qu’il se battrait avec Juan, qui était juste derrière lui, mais je ne pense pas qu’ils l’aient fait.

Gonzalez a dépassé Quadracci au 4e tour, ce qui, à l’exception des bouleversements normaux de l’ordre de passage en raison des arrêts aux stands obligatoires, a établi les trois premières positions pour le reste de la course de 40 minutes et 19 tours.

Tornello s’est accroché pour terminer sixième.

Il n’y a pas eu d’abandon dans la course, bien que Craig Bennett (Lola B12/80), auteur de la pole position et vainqueur de la course 1, n’ait pas pris le départ de la course car il participait également à la course de prototypes précédant immédiatement la course d’endurance Masters, abandonnant au 7e tour de la course de 8 tours.

Comme pour la course Masters Historic Formula One d’aujourd’hui, Brian Redman, l’homonyme du week-end, a procédé à la remise des trophées dans la voie de la victoire.

« La piste était superbe et ce fut un week-end extraordinaire », a déclaré Engen après la présentation des podiums.

Les Masters Endurance Legends USA se rendront ensuite au Monterey Pre-Reunion au WeatherTech Raceway Laguna Seca les 10 et 11 août et au Rolex Monterey Motorsports Reunion du 15 au 18 août, également au WeatherTech Raceway Laguna Seca.

Masters Historic Formula One USA – Course 1
Hagan remporte la course numéro 1 du Masters Historic Formula One USA.

Cet après-midi, au WeatherTech International Challenge de Road America avec Brian Redman Presented by Hawk, James Hagan a remporté la première course – et humide – de Masters Historic Formula One USA.

Hagan, au volant de sa Tyrrell 011, a mené les quatre tours de cette course écourtée par les conditions météorologiques. Ron Maydon (LEC CRP1) a terminé deuxième, Andrew Beaumont (Lotus 76/1) troisième et Brad Hoyt (Hill GH1) quatrième. Chris Bender (Arrows A6) et Greg Thornton (Lotus 91/5) ont chacun enregistré un tour. Six pilotes n’ont pas pris le drapeau vert.

La marge de victoire de Hagan est de 40,674 secondes.

La course a commencé sous un ciel très couvert et une pluie brumeuse qui a continué à tomber tout au long de la compétition. Avant la course, des vents violents et de fortes pluies ont enveloppé la piste par intermittence.

« Je ne m’attendais pas à ce genre d’après-midi, et je me suis sentie chez moi », a déclaré Mme Hagan, qui est originaire d’Irlande. « C’est le genre de temps que nous avons chez nous.

Les conducteurs irlandais sont habitués à la pluie, a déclaré Hagan, qui a ajouté en souriant : « J’ai fait la danse de la pluie ce matin, et la pluie s’est invitée ».

En ce qui concerne ses efforts sur la piste, Hagan a déclaré ceci : « Je me suis contenté de garder la tête baissée et, comme l’a dit un vieux mécanicien, de ne pas regarder dans les rétroviseurs.

Comme d’autres événements du programme de l’après-midi du WeatherTech International Challenge, la course des Masters a été écourtée après que le temps de la journée soit passé de chaud et humide à frais (ou du moins plus frais) et détrempé lorsque des orages et de fortes bourrasques ont commencé à balayer la piste à la mi-journée, nécessitant un retard substantiel dans les activités en raison de la foudre dans les environs.

La dernière course Masters Historic Formula One USA du week-end est prévue demain matin à 10 h 45.

Masters Historic Formula One USA – Course 2
Thornton trouve la rédemption dans le Wisconsin et remporte la deuxième course du Masters Historic Formula One USA à Road America

Hier matin, dans des conditions détrempées lors du WeatherTech International Challenge avec Brian Redman Presented by Hawk, la course de Greg Thornton s’est terminée prématurément lorsqu’il a glissé hors de la piste entre le virage 8 et le virage 9 (ce dernier étant le célèbre Carousel de Road America).

Ce matin, Thornton a remporté la deuxième course Masters Historic Formula One USA de ce week-end en réalisant un dépassement parfait au même endroit, en se glissant à l’extérieur du poleman Ethan Shippert à mi-parcours du Carousel. Le dépassement au 3e tour a permis à Thornton de distancer Shippert et d’obtenir une marge de 12,489 secondes sur le pilote de la Brabham BT44 dans la course de huit tours et de 32 miles.

« C’était une question de foi en Ethan », a déclaré Thornton dans le couloir de la victoire. « C’est de cela qu’il s’agit, de la foi en lui.

Au tour précédent, Shippert s’est retrouvé « un peu sur le côté », a expliqué Thornton. « Je pense qu’il savait à quoi je pensais. Au tour suivant (3e tour), nous avons pris une bonne sortie et nous sommes allés tout droit vers le pont et le Carousel. Il me voyait et il a gardé sa ligne intérieure, ce qui était la chose à faire en toute courtoisie, et je l’ai contourné par l’extérieur.

S’il avait fait autre chose, a dit M. Shippert, il aurait pu les mettre tous les deux dans les « tulies ».

La course a débuté sous un ciel ensoleillé avec des températures de l’ordre de 70 degrés, ce qui constitue un changement important par rapport à la course 1 de samedi. Shippert est en pole position, avec Thornton à ses côtés. Au départ, Shippert devance Thornton dans le virage 1 et le maintient à distance pendant les deux premiers tours, Thornton étant souvent distancé de quelques millièmes de seconde.

« Greg a pris l’avantage à l’entrée du Carousel et, comme il l’a dit, je savais ce qu’il pensait et je savais où il était le plus fort, il n’y avait donc pas lieu de lutter », a déclaré Shippert.

Ainsi, pour Thornton, une expérience décevante dans les virages 8 et 9 le samedi, et une rédemption au même endroit le dimanche.

Derrière Thornton et Shippert, Chris Locke (Lotus 77) a pris la troisième place, tandis que James Hagan (Tyrrell 011) et Robert Blain (March 751) complétaient le top 5.

Dans la voie de la victoire, Brian Redman, qui a donné son nom au WeatherTech International Challenge with Brian Redman Presented by Hawk, a remis les trophées à Thornton, Shippert et Locke.

Les Masters Historic Formula One USA se rendront ensuite au Monterey Pre-Reunion au WeatherTech Raceway Laguna Seca les 10 et 11 août et au Rolex Monterey Motorsports Reunion du 15 au 18 août, également au WeatherTech Raceway Laguna Seca.

La série Masters Historic Formula One USA 2019 se terminera du 1er au 3 novembre sur le circuit des Amériques à Austin, où elle servira de course de soutien au Grand Prix des États-Unis.