Road America, USA

WeatherTech International Challenge
15 – 18 Juillet 2021

Un festival de course estival à l’emblématique Road America !

Du soleil (après un début humide et couvert le jeudi), des températures correctes, le retour de milliers de fans joyeux, un paddock bien rempli, et de superbes courses du début à la fin.

Comme si les journées de soleil et de station balnéaire ne suffisaient pas, le week-end de course a offert des voitures fantastiques, de belles courses et une atmosphère merveilleuse.

RAPPORTS DE COURSE

Masters Endurance Legends USA – Course 1
Quadracci s’impose dans une course des Masters Endurance Legends pleine d’incidents

Deux incidents en milieu de course ont entraîné une prolongation du jaune sur l’ensemble de la piste. La course Masters Endurance Legends du WeatherTech International Challenge avec Brian Redman s’est terminée sous le jaune, Joel Quadracci (Oreca 03 2013) héritant de la tête après que l’intersection du double jaune et des arrêts aux stands obligatoires au cours des 30 minutes de course ait désorganisé le peloton.

Au drapeau à damier, Quadracci était suivi par Travis Engen (Audi R8 LMP 2005) et Keith Frieser (Oreca LMP2 2012), David Porter (Peugeot 908 HDI 2007) et Gregory Thornton (Oreca03 LMP 2013) complétant le top 5.

Quadracci s’est qualifié en quatrième position, Engen en sixième position, Frieser en cinquième position, Porter en deuxième position et Thornton en dix-neuvième position.

Au départ de la course, Bennett a pris une petite avance sur Porter et l’a conservée pendant les six premiers tours de la course, avec Quadracci, Engen et Frieser à sa poursuite. Cependant, au 7e tour, après avoir réalisé le tour le plus rapide de la course au 6e tour, Bennett est sorti de sa trajectoire dans le Carousel, ce qui a déclenché le jaune.

Voilà pour la course de fin de journée.

Masters Endurance Legends USA – Course 2
Porter remporte la course Issue-Free Sunday Endurance Legends à Road America

Après être parti deuxième et avoir terminé quatrième de la course d’hier, écourtée par un incident, David Porter a remporté une victoire bien méritée dans la course Masters Endurance Legends de ce matin, ici au WeatherTech International Challenge, avec Brian Redman.

Après avoir dépassé Travis Engen et Keith Frieser dans le premier tour, Porter (Peugeot 908 HDI 2007) a contourné Joel Quadracci (Oreca 03 2013), auteur de la pole position, dans le deuxième tour et s’est emparé d’une avance qu’il n’a cédée que brièvement lors du cycle d’arrêts obligatoires à la mi-course.

Frieser (Oreca LMP2 2012) a commencé la course en troisième position, et Engen (Audi R8 LMP 2005) en deuxième position. Ils ont terminé respectivement à la sixième et à la quatrième place. Quadracci a terminé troisième.

La victoire de ce matin a été doublement appréciée après avoir été surpris par la longue période d’avertissement d’hier pendant et après le cycle d’arrêts aux stands, a déclaré Porter.

« Hier, je n’ai pas eu de chance. Aujourd’hui, tout a joué en notre faveur », a-t-il déclaré.

Malgré une piste chaude et glissante, sa voiture était « brillante, comme toujours », a déclaré M. Porter. « GMT – quel travail ils font sur la voiture. Elle a fonctionné sans problème tout au long du week-end.

Entre Porter et Quadracci se trouvait le poleman d’hier, Craig Bennett (Lola B12/80 2012), qui a abandonné hier en raison de problèmes électriques au 7e tour après que le dessous de caisse de sa voiture a frotté le câble du démarreur et « a finalement court-circuité la voiture », a déclaré Bennett.

Parti de la 15e place aujourd’hui, Bennett a remonté le peloton pour décrocher sa deuxième place sur le podium.

« La voiture de David est très, très rapide, et je ne voulais pas causer de problèmes, car pour ma voiture, la piste était beaucoup trop glissante », a déclaré Bennett. « J’ai donc pris mon temps pour me frayer un chemin dans le trafic. Je me suis calé sur un rythme qui n’était pas assez rapide pour gagner quelque chose sur David. »

Travis Engen (Audi R8 LMP 2005), quatrième, et Danny Baker (Oreca 03 2011), cinquième, complètent le top 5.

Masters Historic Formula One USA – Course 1
Thornton prolonge sa série de victoires à Road America

Sous le ciel ensoleillé du Wisconsin, Gregory Thornton a remporté sa cinquième victoire sur le circuit Road America d’Elkhart Lake, après avoir participé au WeatherTech International Challenge avec Brian Redman.

Thornton (Lotus 91 1982) est parti de la pole position et n’a jamais cédé la tête. Derrière lui, Dan Collins (Lotus 91 1982), qui s’est qualifié en deuxième position, et Cal Meeker, qui s’est qualifié en troisième position, se livrent une brève bataille pour la deuxième place avant que Meeker ne place sa Tyrrell devant Collins au deuxième tour et défende cette place jusqu’au drapeau à damier.

Après Collins, Bud Moeller (1979 Ensign MN179) et Lee Mowle (1980 Lotus 81) ont complété le top 5.

« C’était génial », a déclaré Thornton à propos de sa victoire. « Il y avait beaucoup d’adhérence, c’était chaud, et la voiture allait très bien. Les gars m’ont dit de faire des 05 et des 06. Alors, la première fois, j’ai fait un 06, puis un autre 06 et un 05. Les gars m’ont dit ‘Tu creuses bien l’écart’, alors je l’ai gardé ».

Le meilleur tour de Thornton : 2:05.252 sur la piste de 4 miles.

Que faudra-t-il pour battre Thornton à Road America ?

« Probablement un turbocompresseur », dit Collins en souriant. « Il conduit cette voiture depuis longtemps et il est bon.

Le top 10 est complété par Chris Locke (Lotus 77 1976), Ron Maydon (LEC CRP1 1977), John McKenna (Parnelli VPJ-4 1974), Robert Blain (March 752 1975) et Charles Warner (Shadow DN9 1979).

Masters Historic Formula One USA – Course 2
Thornton double son « double record » en s’imposant à nouveau à Road America

Gregory Thornton en est maintenant à quatre victoires consécutives en Masters Historic Formula One USA.

Thornton (Lotus 91 1982) a remporté deux victoires consécutives le week-end dernier à Watkins Glen et a confirmé cet après-midi à Road America et dans le cadre du WeatherTech International Challenge avec Brian Redman en réalisant également un balayage complet du week-end sur ce circuit historique du Wisconsin.

Cal Meeker (Tyrrell 009 1979) et Chris Locke (Lotus 77 1976) ont suivi Thornton sur la ligne d’arrivée.

« Nous nous sommes très bien débrouillés », a déclaré M. Thornton à propos de ses récents succès après la course d’aujourd’hui.

La course n’a pas été facile aujourd’hui pour Thornton, qui a pris place sur la ligne de départ. Il doit faire face à la concurrence de Meeker, qui a partagé la première ligne avec lui.

« Cal n’a pas lu le scénario », a plaisanté Thornton sur le podium. « Sa voiture est rapide, et en ligne droite, il est aussi glissant qu’une anguille.

Meeker a pris son avance et l’a dépassé vers la fin du premier tour, a déclaré Thornton.

Meeker mène le deuxième tour, mais au troisième tour, Thornton est de nouveau devant.

« Cal l’a échappé belle. Je l’ai observé pendant un moment, pour voir où il pouvait être faible, puis je l’ai contourné » Thornton a déclaré.

La lutte entre Thornton et Meeker n’a pas été le seul drame au début de la course. Au premier tour, Dan Collins (Lotus 91/8 1982) et Bud Moeller (Ensign MN179 1979) se sont heurtés dans le virage 8. Les deux pilotes ont abandonné la course, ce qui a permis au reste de la grille de remonter dans le classement.

Au quatrième tour, l’ordre de la course s’est stabilisé, Locke étant solidement installé à la troisième place, tandis que Ron Maydon (Lec CRP1 1977) et Robert Blain (March 751 1975) complètent le top 5.

L’ordre est resté le même jusqu’au drapeau à damier.

« Il ne reste plus que deux semaines avant la Californie [the Monterey Pre-Reunion and the Rolex Monterey Motorsports Reunion]. J’adore Laguna Seca et le tire-bouchon, et j’ai hâte d’y être ». a déclaré Thornton.

La réunion préliminaire de Monterey aura lieu les 7 et 8 août et la réunion Rolex Monterey Motorsports du 12 au 15 août. Les Masters Historic Formula One USA participeront aux deux événements.